Cette technique très particulière de broderie, serait "originaire de Chine" .

Est-ce un Français qui l'a appris en Chine?

Est-ce un Chinois qui l'aurait enseigné en France?

Y aurait-il quelques religieuses missionnaires qui l'auraient appris et enseigner.

A nos jours, le mystère reste entier sur l'origine de cette broderie.

On sait que la Marquise de Pompadour, grande actionnaire de la Compagnie des Indes, ne faisait pas broder toutes ses robes en France mais les envoyait, taillées à ses mesures , en Chine, pour les faire broder au point de chaînette, point appelé par les Soeurs de le Providence : Le point Ponpadour, nom qui lui est toujours donné par les brodeuses/dentellières de l'Atelier National du Point d'Alençon qui leur ont succédé.

 

Le matériel est le suivant:

 

- un métier à broder sur pied

- un crochet spécial point de Beauvais

- du fil DMC40

- un tissus (lin, coton, percale, piqué damassé, rabane, etc...

- du calque pour reproduire votre motif

et une bonne dose de patience pour apprendre à se servir du crochet.

 

Le point de beauvais est un point chaînette , avec certaines variantes, que l'on pratique avec un crochet.

Comme l'explication de la façon de travailler ce point avec le crochet est quelque peu difficile , mais après quelques heures d'entrainement, on obtient un résultat encourageant.

Pour vous aider , vous pouvez trouver quelques vidéos qui vous enseigneront les points de base.

voici mon métier réalisé par mon mari.

le_poi10

et voici mes quelques ouvrages.

mon premier avec pleins de défauts.

pizap_34

mon  deuxième

Le chat Bleu de Milou

 

et le troisième  un peu plus difficile dans l'entrelacement des couleurs.

la nuit e chats

 

J'ai d'autres broderies en cours, à terminer

le temps me manque un peu car je suis très absorbée par la dentelle aux fuseaux.

7 vies, ne suffiraient pas à assouvir toutes mes passions.

gif tricot

 

 

 

Enregistrer